Les Origines de la Solution Finale: L’évolution de la politique anti-juive des nazis. Septembre 1939 – Mars 1942 PDF

La stupidité, la lâcheté et la méchanceté l’aident à atteindre ses objectifs.


ISBN: 2251380868.

Nom des pages: 154.

Télécharger Les Origines de la Solution Finale: L’évolution de la politique anti-juive des nazis. Septembre 1939 – Mars 1942 gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

En 1939, l’Allemagne nazie, qui projette une recomposition démographique de l’Europe centrale et orientale, entreprend d’expulser les populations juives qui y habitent. À l’automne 1941 est décidée la destruction totale des Juifs. Comment la politique nazie est-elle passée de l’expulsion massive à la destruction massive? Quels sont les rouages, humains, circonstanciels et intellectuels qui ont mené à la prise de décision? Quel a été le rôle de Hitler? Telles sont les questions soulevées dans cette étude magistrale de Christopher R. Browning.

Le livre, salué par la communauté scientifique mais aussi par le grand public, est l’étude la plus détaillée et la plus complète de cette période complexe et décisive où la politique raciale nazie a « bifurqué » de la persécution et du « nettoyage ethnique » vers la « solution finale » et le génocide juif.

Articulant son étude autour de deux dates clefs, l’invasion de la Pologne en septembre 1939 et le début des déportations vers les camps de la mort au printemps 1942, Christopher R. Browning montre comment la Pologne a servi de laboratoire à la politique raciale du IIIe Reich et comment, par la suite, l’offensive contre l’Union soviétique a joué un rôle déterminant dans la radicalisation qui a conduit à la « solution finale ». De cette évolution, Adolf Hitler est le chef d’orchestre sinistre: au débat entre fonctionnalistes et intentionnalistes, le livre apporte de nouveaux arguments et met en lumière les liens inextricables noués entre les hommes, leurs idéologies et les circonstances.

Après Des hommes ordinaires. Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne et Politique nazie, travailleurs juifs, bourreaux allemands (Les Belles Lettres, 1994 et 2002), Christopher R. Browning, professeur d’histoire à l’University of North Carolina, Chapel Hill, signe pour la collection « Histoire » un nouvel ouvrage de référence.

Après Des hommes ordinaires. Le: 101e bataillon de réserve de la police allemande et la Solution finale en Pologne et Politique nazie, travailleurs juifs, bourreaux allemands (Les Belles Lettres, 1994 et 2002), Christopher R. Browning, professeur d’histoire à l’University of North Carolina, Chapel Hill, signe pour la collection « Histoire » un nouvel ouvrage de référence.

Avec des contributions de Jürgen Matthäus, chercheur au U.S. Holocaust Memorial Museum.

Traduit de l’anglais par Jacqueline Carnaud et Bernard Frumer.

Sa force réside dans la précision remarquable de l’auteur et son souci du détail – et c’est là aussi sa faiblesse, dans ce cas. Cette ordonnance confirmait que la Wehrmacht devait exécuter automatiquement certaines catégories de population, conformément aux instructions données par Goring à Heydrich le 26 mars 1941. En 1923, les militants du parti ont mené une révolte et ont tenté de s’emparer du pouvoir à Munich, mais ils ont échoué.

Plus tard dans le mois, des camions à gaz ont été ajoutés à l’équipement des Einsatzgruppen en Russie. En tant que tels, ils ont dû être les premières victimes dès que la défaite est devenue une possibilité. La première priorité est la disparition du Juif en tant que petit colon dans la campagne. J’ai l’intention de placer environ 60 000 juifs de l’Altrich et du Protectorat dans le ghetto de Litzmannstadt, ce qui, je crois, a assez de place pour les accueillir, pour l’hiver. 147.