Aussi noire que d’encre: Un thriller déroutant sous le ciel de Genève ! PDF

Dans la minute suivante, il s’embarque pour une scène à Londres dans laquelle la fille de Rhett Butler se réveille d’un cauchemar.


ISBN: B00YHFJVOK.

Nom des pages: 194.

Télécharger Aussi noire que d’encre: Un thriller déroutant sous le ciel de Genève ! gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Cette année, la course de l’Escalade débute sous de mauvais auspices…

De retour à Genève après treize ans d’absence, un ancienne championne de la Course de l’Escalade voit plonger dans le drame une vie jusqu’ici limpide. Il y a d’abord son père, un fondateur de la Course, qui décède dans des circonstances étranges. Le malheur frappe ensuite tous ceux à qui elle essaye de se raccrocher. Et l’étau se resserre… Qui peut bien lui en vouloir à ce point ? Un mari délaissé, un amant éconduit, une ancienne rivale dans la compétition ? Habituée à être adulée, la belle Américaine ne sait pas où chercher les raisons de ce qui lui arrive. Et si la réponse était cachée dans son passé ?

Au rythme des semelles qui claquent dans les ruelles sombres de la Cité de Calvin, Corinne Jaquet met une fois de plus en scène sa ville natale. Elle le fait ici au cœur d’une des dix plus grandes courses pédestres européennes, un événement incontournable qui réunit chaque année à Genève des dizaines de milliers de personnes.

Découvrez sans plus tarder ce thriller haletant, qui vous fera (re)découvrir l’un des événements sportifs phares d’Europe

EXTRAIT

Comme d’habitude, la Vieille-Ville était noire de monde. Marlène était en retard. La course des femmes était déjà lancée. Puisqu’elle avait manqué sa soeur en haut du Bourg-de-Four, elle parviendrait sans doute à la voir juste avant la Tertasse. Comme beaucoup d’habitués, elle connaissait toutes les astuces pour se faufiler entre les vieux murs.
En débouchant vers le haut de la place du Grand-Mézel, elle vit qu’elle n’était pas la seule à avoir eu cette idée. La foule s’était agglutinée en dessous de la fontaine. La catégorie en piste était celle des femmes IV, V et VI, les coureuses les plus âgées. Ce n’était pas forcément pour elles que le public venait, mais surtout pour les deux catégories à venir, les Elite femmes suivies des Elite hommes, deux moments «phares» de la compétition.
Sa soeur courait bien, mais loin derrière les championnes. Elle réussirait sans doute à la voir. Et si ce n’était pas pour ce tour, ce serait pour le suivant…

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

– « Crime, suspense et course à pied. La reine du crime genevois Corinne Jaquet a choisi cette fois la très célèbre course de l’Escalade comme décor à son thriller haletant Aussi noire que d’encre, aux éditions Slatkine. À lire ! » – La Première, Vertigo

– « Parmi les dizaines de milliers de personnes participant de près ou de loin à cet événement, qui est le meurtrier ? On est tout surpris de ne pas s’en être douté. » Le Chênois

– « Les questions se succèdent et l’auteur distille les informations avec adresse. Avec en fond la Course de l’escalade – manifestation sportive hivernale particulièrement populaire à Genève – Aussi noire que d’encre est un polar prenant. » Aux Films des pages

À PROPOS DE L’AUTEUR

Politologue de formation, ancienne chroniqueuse judiciaire, Corinne Jaquet aime se dire « journaliste campagne » depuis qu’elle a créé en 1996 le journal de sa commune qu’elle gère au quotidien à côté de son activité de romancière. C’est sans doute ce journalisme « à échelle humaine » qui nourrit ses romans de figures réalistes.

Depuis plus de vingt ans, la romancière revisite l’histoire de sa ville au gré d’intrigues policières que ses concitoyens dévorent avec bonheur. Après avoir parcouru différents quartiers de la ville, elle a choisi de situer ses aventures au cœur d’institutions ou d’événements qui font la vie de la cité, comme ce fut déjà le cas en 2008 avec Maudit Foot, qui déroulait son enquête sur fond de tournoi européen. Et comme la course à pied est une autre de ses passions…

Cependant, quand le rédacteur en chef du magazine Little Folks lui a donné une commission pour illustrer une histoire avec un animal, il a trouvé ses pieds et soudainement il est devenu assez réussi. Entre 2004 et 2007, Vess a adapté un poème de Neil Gaiman dans un livre pour enfants, Blueberry Girl, publié par HarperCollins en 2009. Dans la collection annuelle de 2003, Suvinai était représentée par quatre gravures représentant des scènes d’elle.

Il a servi dans onze administrations, notamment en tant que membre du personnel du Conseil de sécurité nationale pour l’Union soviétique et l’Europe de l’Est et de l’Ouest, conseiller à la sécurité nationale auprès du vice-président et chef d’état-major. Mes rejets ont été variés tout en envoyant mon dernier manuscrit mais pour ceux d’avant, j’ai souvent entendu les histoires manquaient d’originalité (ce qu’elles ont fait). Plus tard, il est devenu le dessinateur de bande dessinée pour les journaux express de 1965-1966 et de 1968-1971 était le rédacteur de caractéristiques spéciales du magazine de roi. Le sens fort du design de Poulin et l’œil du sculpteur ont amené des commandes incorporant des surfaces et des espaces bidimensionnels et tridimensionnels.